Prélèvement à la source...

Discussions à propos d'iCompta sur macOS
Répondre
jaladuvar
Messages : 91
Enregistré le : 19 février 2011, 08:35

Prélèvement à la source...

Message par jaladuvar » 15 août 2018, 21:30

Comme chacun le sait, les impôts (la partie IRPP) vont être prélevés à la source à compter du 01/01/2019 dans un certains nombre de cas.
Je ne sais pas quand les organismes payeurs communiqueront, mais pour l'instant l'administration fiscale, au vu de notre déclaration, nous communique un %tage, que l'on peut accepter, modifier, etc... et ce jusque vers la fin de l'année.
Dans mon cas, retraité, marié, notre ménage a droit à 7 versements chaque mois (à cause des caisses complémentaires..), ce qui représente autant de versements à affecter des divers pourcentages...
A cette occasion, je me suis rendu compte des divers points suivants:
- On ne peut pas définir de règles au niveau de l'échéancier
- On ne peut pas ajouter une sous opération à une opération par une règle (Le prélèvement à la source étant une sous opération - comptabilisée en impôts, pour garder d'un coté l'information du montant de retraite (ou salaire) reçu, et de l'autre le montant d'impôt versé.
Il faut donc créer l'opération complète dans l'échéancier, autrement on aurait pu faire ceci par une règle.
- Plus gênant, on ne peut pas faire que le montant de la sous-opération "impôt" soit un pourcentage de la sous-opération "revenu" autrement qu'en posant l'opération mathématique dans le champ de la sous opération. Et alors l'information du pourcentage appliqué disparaît, car iCompta donne le % relatif de chacune des sous opérations par rapport au montant versé.

Je m'explique: un revenu de 1000, un taux du fisc à 10% soit une retenue de 100 donne lieu à l'écriture qui est en copie d'écran
Capture d’écran 2018-08-15 à 21.20.16.png
Capture d’écran 2018-08-15 à 21.20.16.png (48.05 Kio) Vu 810 fois
Ce n'est pas très aisé à lire.

- On pourrait gérer deux opérations (le revenu d'une part, le versement d'impôt d'autre part calculable par une règle ?) et rapprocher le versement unique des deux opérations, mais pourrait-on définir un taux unique qui serait conservé ? Et on ne peut pas travailler au niveau de l'échéancier par des règles.

Ce sujet me paraît utile car la trésorerie de début d'année risque d'être confuse et plus tôt on s'en préoccupe, le meilleur...

A lire les contributions de ceux que cela intéresse..

Répondre